1000 idées pour la Corse

1000 idées pour la Corse et pour le monde

Archive for octobre 2009

Idée n°15 : dompter une fée

with 15 comments

Mercredi 28 octobre, festival du vent. Table ronde sur le futur gazoduc Algérie-Sardaigne-Italie-Corse (le GALSI). La discussion est passionnante, il y a du beau monde, et même le président de l’assemblée de Corse, Camille de Rocca-Serra, qui n’était pas sur le programme officiel. Tous les intervenants sont très compétents, et même, pour une fois, tout le monde est d’accord pour dire qu’il nous faut impérativement ce gazoduc, ce que souligne malicieusement le président.

Un seul bémol, de taille : la connection ne peut, dans tous les cas, s’envisager avant 2015. De tels travaux ne se réalisent pas comme ça. Et d’ici là, il faut continuer à alimenter la Corse en électricité. Or, les centrales actuelles, surtout celle de Lucciana, commencent à être vraiment obsolètes, et, de plus, comme le souligne le représentant de l’état présent, la demande augmente de 3% par an.

Le problème est alors de faire la jonction entre aujourd’hui et la mise en activité du gazoduc. Les représentants des associations, des syndicats et François Alfonsi soupçonnent grandement EDF d’avoir déjà planifié la mise en place d’une nouvelle centrale au fioul à Lucciana, qui ne serait pas convertible au gaz naturel sans des dépenses majeures. Une fois cette centrale installée, il ne serait pas raisonnable de la démanteler au bout de quelques années.    Les habitants de la région bastiaise respireraient pour longtemps des microparticules cancérigènes. Et le GALSI perdrait grandement de sa raison d’être, privé de l’alimentation d’une centrale.

Malgré le consensus sur la volonté de tous d’obtenir la connection au gazoduc, l’inquiétude était grande. Comment assurer la jonction jusqu’en 2015 ? Voici une réponse possible. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

31 octobre 2009 at 09:00

Publié dans Réflexions techniques

Tagged with

Idée n°14 : composter, pour commencer

with 5 comments

L’actualité récente le montre, le problème des déchets est l’un des plus difficiles à régler pour notre île. Les centres d’enfouissement débordent, les factures s’alourdissent, les projets de traitement industriel pointent à l’horizon, et en attendant la situation semble devoir s’aggraver d’année en année.

Malgré les efforts réalisés pour la promotion du tri des déchets, la part restant à enfouir reste énorme, et les nuisances potentielles des décharges rendent problématique leur implantation. La putréfaction des ordures ménagères incommode les riverains, et les infiltrations vers les nappes phréatiques sont toujours possibles, malgré les précautions prises en la matière.

Ce qui pose surtout problème, sent mauvais et menace l’environnement, c’est la « partie fermentescible », qui représente à peu près un tiers des déchets ménagers. La part fermentescible, ce sont les déchets organiques (les épluchures, les trognons de pommes et de choux), tout ce qui a été vivant un jour et ne demande qu’à pourrir et à suinter.

Débarrassées de cette encombrante part, les ordures ménagères seraient déjà nettement plus faciles à gérer.  On se demande alors pour quelle raison le tri ne commence pas par ces déchets organiques.

D’autant que pour une région comme la Corse, les avantages seraient nombreux à traiter correctement cette part des déchets. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

29 octobre 2009 at 09:28

Idée n°13 : se prononcer pour

with 2 comments

Parmi les nombreuses perversions dont je suis affligé, l’une d’elles me conduit, dès que les circonstances le permettent, c’est-à-dire assez souvent en fait, à tripoter frénétiquement les boutons de la radio la plus proche à la recherche de RCFM.

A pied, à cheval, et plus souvent encore en voiture (mon cheval n’étant pas encore équipé d’une cheval-radio), j’écoute avec un plaisir difficilement dissimulé, quand la puissance hertzienne italienne le permet, la meilleure antenne locale de Radio France. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

27 octobre 2009 at 18:04

Publié dans Sans classement fixe

Tagged with

Idée n°12 : aider Jean-Yves

with one comment

Bon, je ne sais pas si c’est bien utile, vu que ce blog est encore peu lu, et que la plupart de ses lecteurs connaissent déjà Jean-Yves et ce qui lui est arrivé, mais voilà quelques mots pour Jean-Yves Torre.

Jean-Yves est un des pionniers de l’agriculture bio en Corse, il est artisan (il travaille le cuir), il organise chaque année du côté de Vico une fête de l’eau (y’a de l’eau par là-bas), et je n’en sais pas tellement plus, vu que je ne l’ai rencontré qu’une fois et j’ai jamais eu l’occasion d’aller à sa fête.

La nuit où un avion de tourisme s’est crashé en mer en face de sa montagne, un incendie a éclaté dans sa maison. Comme tous les pompiers étaient occupés à secourir les héros du jour (pour être héros du jour, il suffit de faire quelque-chose de prodigieusement imprudent, comme de partir dans un avion de tourisme en pleine tempête ou d’aller se mettre la tête sous une avalanche), ils ne restait plus personne pour s’occuper des vulgaires maisons qui brûlent. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

24 octobre 2009 at 10:30

Publié dans Sans classement fixe

Tagged with ,

Idée n°11 : rencontrer du beau linge

with 2 comments

C’est un fait acquis maintenant : la planète est dans de beaux draps. Heureusement, il nous reste le Festival du vent pour faire semblant de croire qu’on va pouvoir se sauver la mise en s’amusant. Et éventuellement se rencontrer, et écouter parler les huiles dans les conférences. Alors voici ma sélection de gens qu’on peut aller voir.  Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

22 octobre 2009 at 19:47

Publié dans Sans classement fixe

Tagged with

Idée n°10 : (re)lire de vieux articles

with 3 comments

Je suis en plein déménagement. Emménagement, en fait, ça y est, je suis installé. Mais je dois encore régler les problèmes d’internet. Pour l’instant je dois encore me connecter sur l’ordinateur de ma colocataire, et bon, on dira qu’il rame un peu, pour être gentil, et puis, c’est pas le mien. Et aussi j’ai plein de choses à faire, donc pas le temps d’écrire un truc vraiment sérieux, alors je vais tricher un peu : voici un best-of des articles du Sens de l’Humus, choisis sur des critères purement comptables : le nombre de lectures depuis leur parution.

Ce sont tous des articles utiles, alors je n’ai pas de remords à me livrer à ce petit recyclage. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

19 octobre 2009 at 17:02

Idée n°9 : laisser pomper le bélier

with 3 comments

Voici une invention déjà ancienne, qui, si elle ne peut pas forcément fonctionner partout, peut sans doute rendre ici ou là un service précieux. Je la trouve d’une grande beauté conceptuelle. Simple, solide, efficace… et parfaitement économe. Une fois installée, elle fonctionne toute seule, sans énergie autre que celle de l’eau qui la traverse.

Sa fonction est de faire remonter de l’eau à un niveau nettement supérieur au niveau d’origine. Reliée à une source d’eau courante, elle utilise la force de l’eau qui la traverse pour propulser une partie de cette eau avec une puissance suffisante pour gagner plusieurs mètres, voire plusieurs dizaines de mètre. On l’appelle bélier hydraulique, ou pompe bélier. Je ne saurais pas faire mieux que cette présentation, alors, faites un détour avant de lire la suite. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

16 octobre 2009 at 09:15

Publié dans En pratique

Tagged with ,