1000 idées pour la Corse

1000 idées pour la Corse et pour le monde

Idée n°66 : faire chanter le CIGALES

leave a comment »

J’avais commencé, juste avant de revenir en Corse, à m’investir à Montreuil dans un club Cigales. Je n’ai malheureusement pas pu approfondir le sujet, n’ayant participé qu’à deux réunions, mais le principe me semble particulièrement adapté à la Corse, et à ses micro-régions où tout le monde se connaît plus ou moins.

Les clubs Cigales (Clubs d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Épargne Solidaire) sont des clubs d’investisseurs locaux qui soutiennent des petits projets d’entreprise liés au territoire. Généralement des projets collectifs ou liés à l’économie sociale et solidaire, le bio, l’environnement, l’artisanat.

Concrètement, une ou deux dizaines de personnes mettent en commun quelques fonds (des sommes généralement très modérées, sous la forme d’une cotisation mensuelle), qu’elles prêtent ensuite sous forme de capital-risque, à de petits entrepreneurs, que le club parraine, conseille, oriente. Une fédération nationale leur apporte tout le soutien nécessaire à la mise en œuvre du club.

L’intérêt de tels clubs est multiple. Bien entendu, il y a l’aspect financement. C’est une manière d’aider de jeunes entreprises à se financer, ou à compléter leur financement. Les fonds ne sont pas perdus, puisqu’à la fin de la durée d’existence du Club, 5 ou 10 ans, celui-ci est dissous et les fonds rendus, éventuellement avec intérêts, aux investisseurs.

Mais le principal intérêt, pour les entrepreneurs comme pour les investisseurs, n’est pas financier. Il s’agit surtout d’apporter un soutien technique aux entrepreneurs : parmi les investisseurs, il y a généralement quelques chefs d’entreprise, en activité ou à la retraite, susceptibles de conseiller utilement les porteurs de projets. Pour les investisseurs, c’est le moyen d’investir une part de leur épargne dans des projets de proximité, qu’ils choisiront, plutôt que dans des paradis fiscaux (ne rêvez pas, l’essentiel de ce que vous placez à la banque servira un jour ou l’autre, directement ou indirectement, à financer un truc pas clair, sauf si vous êtes à la NEF, au Crédit Coopératif ou a la Banque Postale).

C’est encore la possibilité, pour les habitants d’un territoire, d’accroître leur culture d’entreprise, de s’interroger sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises, et tout simplement de mener une aventure collective concrète et utile. C’est terrible d’entendre des acteurs pourtant acharnés du développement local dire que s’ils avaient de l’argent à investir, ils préféreraient le faire à Taïwan plutôt qu’en Corse. La Corse peut entreprendre efficacement, mais elle doit se forger la culture qui lui manque en ce domaine. Les Cigales sont un bon moyen pour ça.

Si on en croit le site de la Fédération Nationale des Cigales, nous faisons partie des régions déshéritées qui ne possèdent pas encore de club Cigales. Ce serait là une lacune pas trop difficile à combler, d’autant que nous possédons sur cette île un taux d’épargne remarquable.  Y’a plus qu’à.

Manifeste pour un droit au logement digne pour tous

N’oubliez pas d’aller faire un tour sur l’agenda citoyen, il se passe sûrement des choses.

Retrouvez tous les articles de 1000 idées pour la Corse.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons

Publicités

Written by fabien

17 février 2011 à 08:45

Publié dans En pratique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :