1000 idées pour la Corse

1000 idées pour la Corse et pour le monde

Idée n°77 : cultiver nos territoires

with 2 comments

Pour en finir avec cette série d’articles sur la culture, voici en guise de conclusion provisoire la manière dont je verrais une action culturelle sur un territoire (par exemple la Balagne, mais ça peut être ailleurs, ou plus vaste, ou à l’inverse plus étroit…). Là encore, le point de départ est la troisième partie de l’article du FCAB, quelque peu enrichie pour 1000 idées.

Une politique efficace de la culture sur un territoire devrait être capable d’échapper aux deux écueils de l’action culturelle que sont la prédominance des questions artistiques (avec son volet marchand et son volet élitiste) et le renfermement dans une culture identitaire défensive, voire autiste. Pour cela, nous l’avons vu précédemment, les acteurs en charge de la politique culturelle devraient s’attacher à trouver un équilibre de l’action culturelle, en renforçant considérablement quelques aspects généralement oubliés.

On pourrait par exemple travailler sur les axes suivants :

– Faire émerger sur le territoire une culture démocratique exemplaire. De manière théorique, en favorisant la tenue de conférences, débats, ateliers sur le thème de la démocratie et de ses outils. De manière pratique en favorisant, au sein des associations, des syndicats, des partis politiques, des assemblées élues (enfin, tout ce qui réunit des gens autour d’idées et de problèmes à gérer), des pratiques de démocratie coopérative, utilisant et adaptant des méthodes de communication non violente, de recherche de consensus.

– Organiser avec les associations du territoire la tenue de multiples rencontres permettant aux citoyens de réfléchir sur ce qu’ils sont et ce qu’ils vivent, sur leur territoire et dans leur relation avec le monde.

– Afin de nourrir ces rencontres, favoriser toutes les initiatives associatives visant à acquérir, partager et diffuser les savoirs, généraux, techniques ou populaires.

Ces deux derniers objectif nécessiteraient de favoriser l’action permanente d’universités populaires, de cafés citoyens, philosophiques, littéraires, linguistiques, d’émissions de radio ou de télévision citoyennes locales, de réseaux d’échange de savoirs, de conférences, de débats, le recueil de témoignages…

Les conférences et débats ne devraient pas seulement, comme aujourd’hui, être dirigées par des professionnels, des spécialistes qu’on fait venir de loin, mais aussi impliquer de simples citoyens du territoire, qui travailleraient sur un sujet qui leur tient à coeur, et qu’on aiderait si besoin est à mener les recherches nécessaires, élaborer leur discours, et qui pourraient progressivement, en s’entraînant d’abord dans des cercles restreints, apprendre à transmettre leur savoir à des assemblées plus importantes (et on sait depuis Bourdieu à quel point les citoyens sont en fonction de leur origine sociale inégaux devant la prise de parole en public).

– Soutenir ce foisonnement citoyen par la mise en place de moyens numériques adaptés, et soutenir la culture numérique à même de permettre aux citoyens d’utiliser au mieux ces outils : sites internet, blogs, webradios, forums de discussion, wikis, agendas partagés. Les actions menées sur le territoire devraient être aussi souvent que possible enregistrées, les enregistrements mis en ligne, et l’information diffusée. Il nous est permis de souligner à quel point nous sommes en retard en ce domaine.

– Et bien entendu soutenir la création et la diffusion artistiques, individuelles mais aussi collectives. Cette création pourrait avoir des buts purement artistiques, mais devrait aussi participer pleinement au mouvement d’acquisition de savoirs et de culture démocratique. L’art a le droit d’être individualiste, il peut aussi être collectif et citoyen.

Toutes ces actions tiendraient bien entendu compte de notre identité (langue, histoire, patrimoine, savoirs ancestraux…), non pas pour s’y réfugier avec mélancolie, mais pour y puiser la force, pour reprendre une formule de Toni Casalonga, d’ « inventer les réponses dont l’avenir est gros, c’est-à-dire une nouvelle culture ». La nôtre, Corses du 21ème siècle.

Manifeste pour un droit au logement digne pour tous

N’oubliez pas d’aller faire un tour sur l’agenda citoyen, il se passe sûrement des choses.

Retrouvez tous les articles de 1000 idées pour la Corse.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons

Publicités

Written by fabien

28 avril 2011 à 09:17

Publié dans En pratique

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Je vais peut-être paraître obsessionnelle mais sera-ce « culturel » de laisser détruire la vallée du Reginu, de voir des oliviers disparaître « au profit » de pelouses d’herbe verte bien « pesticidée », de se laisser imposer une « petite ville nouvelle » (dixit un partisan du projet) faite de résidences très secondaires ? Est-ce qu’un golf dans ces conditions, est culturel ?

    MSN

    28 avril 2011 at 10:32

  2. Ce n’est absolument pas obsessionnel de s’inquiéter de cette histoire de golf, et je veux bien que vous me contactiez par mail à fabien (arobase) lesensdelhumus.org pour me donner plus de détails (je ne sais pas si on se connaît, en fait).

    D’ailleurs, si vous avez un document, on peut le mettre en ligne à la disposition de tous.

    La problématique dans ce genre de situations est toujours la même : on propose ce genre de projets avec comme argument le développement économique, et, comme personne n’est capable de proposer mieux, on finit soit par faire ce genre de choses, soit par ne rien faire si l’opposition est forte, et dans les deux cas, on perd.

    Je suis persuadé qu’on peut proposer mieux, à condition d’être capables de faire un vrai travail de fond citoyen et entrepreneurial. Mais ça, ça se construit, ça ne se fait pas du jour au lendemain.

    fabien

    28 avril 2011 at 15:41


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :