1000 idées pour la Corse

1000 idées pour la Corse et pour le monde

Idée n°90 : plaider pour l’arbre

with 4 comments

J’ai encore complètement oublié de faire ma lettre au père-noël cette année, mais j’aurais aimé lui demander un bouquin qu’il y avait dans la bibliothèque du Sens de l’Humus, et que je n’ai jamais racheté : Plaidoyer pour l’arbre, du botaniste Francis Hallé (Francis Hallé, c’est le type qui a mis au point un radeau des cimes pour aller étudier la canopée des forêts tropicales). Dire que ce livre est beau serait un peu court. C’est aussi un concentré d’intelligence, et comme son petit frère Éloge de la plante, une réflexion inédite sur le monde végétal.

Un chapitre du bouquin, en forme de boutade, imagine le cahier des charges soumis à un ingénieur chargé de fabriquer un arbre. (De mémoire incertaine) : une structure pouvant atteindre 80m de haut, flexible car elle doit résister à des vents violents, capable d’assurer elle-même sa croissance, de se reproduire, etc. Mission impossible, évidemment. La technologie humaine ne saura jamais fabriquer un arbre de toutes pièces.

En revanche, sauvegarder, favoriser, multiplier, adapter à nos besoins, on peut faire, on sait faire dans une certaine mesure, et sans doute l’arbre est l’une des clés de la survie de notre civilisation. Tiens, un autre cadeau de noël aurait été « Effondrement », de Jared Diamond, ou comment les civilisation décident de leur survie ou de leur disparition. L’histoire du Japon de l’ère Edo (à partir de 1602) est éclairante : quasi-mourante à la fin du 17ème siècle, ayant rasé la quasi-totalité de son territoire, la société japonaise parvient à se relever grâce à une gestion drastique de ce qu’il lui reste comme forêts.

De fait, la liste des bienfaits apportés par les arbres est assez prodigieuse :

Les arbres sont des climatiseurs extraordinaires. Au niveau local comme au niveau global. Ils diminuent la force des vents, limitent l’évaporation, réduisent l’amplitude thermique, font de l’ombre (les arbres à feuilles caduques ont même la bonne idée de ne faire de l’ombre que durant la saison chaude), captent du CO2…

Les arbres sont des fertiliseurs fabuleux. La seule manière durable de faire reculer les déserts ou de sauver des sols de l’érosion est de planter des arbres (les murs de pierre sèche, ça marche aussi, mais faut les entretenir). Les arbres, dont les racines sont en contact permanent avec la roche-mère, sont capables de créer du sol en continu, et sont un véritable ascenseur à minéraux.

Les arbres sont des multiplicateurs de biodiversité incroyables. Dans un champ de blé où se trouve un seul arbre, 80% de la biodiversité du champ est dans la sphère d’influence de l’arbre. La vraie révolution agricole du 21ème siècle ne se trouve pas dans les OGM, mais dans l’agroforesterie, où les arbres sont imbriqués de manière intime dans l’espace agricole (on vous racontera un jour comment on utilise les arbres en agroécologie et en permaculture).

Je passe sur les multiples talents de soigneurs des arbres, on n’a pas fini d’en découvrir sur la question, et pis si je me contente de ce qui est prouvé scientifiquement, je vais me faire reprendre par les copains des médecines alternatives, et si je vais du côté ésotérique, je vais me faire tacler par les copains scientifiques, alors cherchez vous-mêmes.

Enfin, les arbres sont d’authentiques autonomistes. Quand on arrête de les emmerder, de les couper, de les brûler à tort et à travers, ils se démerdent tous seuls à faire leur boulot d’arbres. La forêt pousse partout où le sol et le climat le permettent, et même parfois où ils ne le permettent pas, puisque les arbres sont capables de créer du sol et d’améliorer le climat.

Joyeux noël.

Manifeste pour un droit au logement digne pour tous

Retrouvez tous les articles de 1000 idées pour la Corse.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons

Publicités

Written by fabien

24 décembre 2011 à 18:08

Publié dans Culture générale

Tagged with , ,

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Le Lentisque pistachier de Ghisonaccia vous remercie !
    http://www.developpement-durable.gouv.fr/L-arbre-de-l-annee-2011.html

    Patrice

    24 décembre 2011 at 20:25

  2. est ce un message subliminal?

    mina

    25 décembre 2011 at 14:49

  3. l Arbre de la Vie .. un Amour pour LA VIE

    moreau

    25 décembre 2011 at 17:45


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :