1000 idées pour la Corse

1000 idées pour la Corse et pour le monde

Visuels environnement

Augmentation rapide de la quantité de plastiques flottant dans le pacifique.
Evidence that the Great Pacific Garbage Patch is rapidly accumulating plastic
L. Lebreton, B. Slat, F. Ferrari, B. Sainte-Rose, J. Aitken, R. Marthouse, S. Hajbane, S. Cunsolo, A. Schwarz, A. Levivier, K. Noble, P. Debeljak, H. Maral, R. Schoeneich-Argent, R. Brambini & J. Reisser, 2018
https://www.nature.com/articles/s41598-018-22939-w

Great pacific garbage patch


[Climat] Les données satellite concernant l’étendue des banquises arctique et antarctique sont enregistrées depuis 40 ans maintenant. C’est à la fois peu et beaucoup. Globalement, elles sont en ligne avec ce que prédisent les modèles climatiques : fonte progressive. Mais cela se produit par à-coups, et on a parfois des surprises. 2007 et 2012 ont ainsi été deux années d’effondrement brutal de la banquise arctique, suivies de récupérations partielles. Tandis que l’Antarctique, au contraire, semblait voir sa surface de glace croître lentement, au point d’enregistrer des étendues record en 2013 et 2014. Globalement, cette augmentation au sud compensait partiellement la fonte au nord, et l’englacement global diminuait relativement lentement.
Mais en 2016, soudainement, la banquise antarctique s’effondre, et passe de records hauts à des quasi-records bas. Du coup, l’englacement global s’effondre aussi soudainement, avant de connaître une récupération partielle en 2017. C’est cet effondrement qui est visible ici, particulièrement net en fin d’année :

nsidc_global_area_byyear_b


 


Après ce qui a ressemblé à une pause durant une quinzaine d’années (de 1998 à 2014), la température moyenne du globe a brutalement repris sa hausse, portant le réchauffement global désormais à plus d’un degré par  rapport à la moyenne de la fin du 19ème siècle.

Global temperature anomaly

Publicités

Written by fabien

8 juillet 2018 à 18:06

%d blogueurs aiment cette page :