1000 idées pour la Corse

1000 idées pour la Corse et pour le monde

Posts Tagged ‘énergie

Idée n°70 : écrêter nos pics

with 10 comments

Un de nos plus gros problèmes, en Corse, est notre incapacité (ou notre absence de volonté) de gérer certains flux. C’est problématique, et ça se traduit de la même façon, avec les mêmes problèmes, dans au moins deux secteurs : le tourisme et notre consommation électrique. Dans les deux cas, on se retrouve avec un pic annuel court et brutal, en croissance permanente, qui génère des surcoûts importants et une sorte de course aux armements permanente et perdue d’avance. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Written by fabien

3 mars 2011 at 10:21

Idée n°42 : remonter le courant

with 3 comments

Parmi les techniques qui pourraient nous permettre de nous en sortir en Corse sur le plan énergétique, figure une solution au nom barbare : les STEP. Non, ça n’a rien à voir avec produire votre énergie en faisant votre gym le matin. STEP, ça veut dire Station de Turbinage Et de Pompage. Vous allez comprendre. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

20 février 2010 at 17:04

Publié dans Réflexions techniques

Tagged with

Idée n°35 : changer le maquis en or

with 2 comments

Voici une expérience qui n’est ni nouvelle, ni véritablement confidentielle. Elle est assez connue dans les milieux écologistes et alternatifs, surtout de la part de tous ceux qui recherchent une certaine autonomie dans leur démarche. Son auteur, Jean Pain, est malheureusement décédé prématurément. Mais elle peut sans doute nous inspirer, par son caractère exemplaire, et parce qu’elle semble assez adaptée à la Corse.

Mais qu’à donc fait ce Jean Pain pour mériter tant d’éloges ? Il a simplement broyé finement des broussailles et en a tiré du compost, mais aussi de l’énergie, de deux manières : Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

23 janvier 2010 at 11:14

Idée n°18 : broyer du vert

with one comment

Quand j’ai voulu, avec le Sens de l’Humus, revenir faire des choses en Corse, la première action qui nous a semblé pertinente ici a été de promouvoir et d’expérimenter le Bois Raméal Fragmenté.

Le Bois Raméal Fragmenté (BRF) est une expression un peu pompeuse inventée par des Québécois pour désigner le broyat obtenu de branches d’arbres encore vertes pour une utilisation agricole. Ce matériau a démontré, dans bien des circonstances, une capacité exceptionnelle à rendre leur fertilité aux sols, à condition d’être utilisé correctement.

Pour faire du BRF, on passe des branches de faible diamètre dans un broyeur, et on se dépêche de l’épandre, avant éventuellement de l’incorporer au sol qu’on veut améliorer. Les organismes vivants du sol sont alors considérablement stimulés par ce matériau à décomposer, la structure du sol est améliorée, il retient mieux les nutriments, les laisse plus disponibles, l’eau s’infiltre mieux et est stockée en plus grande quantité. Les plantes qui y poussent sont plus résistantes, leur système racinaire est plus développé, leur productivité est accrue.

L’idée nous semblait particulièrement bonne en Corse, où la quantité de biomasse ligneuse disponible est très grande, et, mieux, où la biomasse effectivement coupée et perdue chaque année est énorme dans le cadre des débroussaillements contre les incendies. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

7 novembre 2009 at 23:44

Idée n°15 : dompter une fée

with 15 comments

Mercredi 28 octobre, festival du vent. Table ronde sur le futur gazoduc Algérie-Sardaigne-Italie-Corse (le GALSI). La discussion est passionnante, il y a du beau monde, et même le président de l’assemblée de Corse, Camille de Rocca-Serra, qui n’était pas sur le programme officiel. Tous les intervenants sont très compétents, et même, pour une fois, tout le monde est d’accord pour dire qu’il nous faut impérativement ce gazoduc, ce que souligne malicieusement le président.

Un seul bémol, de taille : la connection ne peut, dans tous les cas, s’envisager avant 2015. De tels travaux ne se réalisent pas comme ça. Et d’ici là, il faut continuer à alimenter la Corse en électricité. Or, les centrales actuelles, surtout celle de Lucciana, commencent à être vraiment obsolètes, et, de plus, comme le souligne le représentant de l’état présent, la demande augmente de 3% par an.

Le problème est alors de faire la jonction entre aujourd’hui et la mise en activité du gazoduc. Les représentants des associations, des syndicats et François Alfonsi soupçonnent grandement EDF d’avoir déjà planifié la mise en place d’une nouvelle centrale au fioul à Lucciana, qui ne serait pas convertible au gaz naturel sans des dépenses majeures. Une fois cette centrale installée, il ne serait pas raisonnable de la démanteler au bout de quelques années.    Les habitants de la région bastiaise respireraient pour longtemps des microparticules cancérigènes. Et le GALSI perdrait grandement de sa raison d’être, privé de l’alimentation d’une centrale.

Malgré le consensus sur la volonté de tous d’obtenir la connection au gazoduc, l’inquiétude était grande. Comment assurer la jonction jusqu’en 2015 ? Voici une réponse possible. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

31 octobre 2009 at 09:00

Publié dans Réflexions techniques

Tagged with

Idée n°5 : penser avec énergie

with 6 comments

Comprendre notre époque (mais est-elle vraiment différente des autres ?) nécessite un certain effort et une certaine rigueur dans la réflexion. Cela implique de ne pas être paresseux dans l’analyse, et d’essayer d’élargir autant que possible le point de vue.

La question du problème énergétique (plus précisément électrique) de la Corse en est une excellente illustration.

Quand on parcourt différents documents sur la question du devenir énergétique de la Corse (documents officiels et documents alternatifs), on découvre de profondes divergences de vue entre les acteurs, mais aussi un large consensus sur un certain nombre de constats, qu’on pourrait résumer ainsi : la demande d’électricité augmente rapidement, il faut la satisfaire, et surtout ne pas revivre l’hiver 2005. Les divergences portent sur la manière de produire ou d’importer suffisamment d’électricité, avec actuellement une opposition fioul lourd contre gaz naturel. La question des énergies renouvelables ne fait pas réellement débat, tout le monde est pour, même si certains points techniques ne sont pas tranchés, comme le couplage des barrages et des champs éoliens et photovoltaïques.

S’il semble évident qu’il est préférable de produire au gaz plutôt qu’au fioul lourd, s’il est certain qu’il faut assurer un approvisionnement suffisant à la Corse et ne pas revivre 2005, que le renouvelable a un bel avenir en Corse, un certain nombre de points cruciaux semblent échapper au débat, ou ne pas y prendre la place qu’ils méritent. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

9 octobre 2009 at 13:18