1000 idées pour la Corse

1000 idées pour la Corse et pour le monde

Posts Tagged ‘tourisme

Idée n°70 : écrêter nos pics

with 10 comments

Un de nos plus gros problèmes, en Corse, est notre incapacité (ou notre absence de volonté) de gérer certains flux. C’est problématique, et ça se traduit de la même façon, avec les mêmes problèmes, dans au moins deux secteurs : le tourisme et notre consommation électrique. Dans les deux cas, on se retrouve avec un pic annuel court et brutal, en croissance permanente, qui génère des surcoûts importants et une sorte de course aux armements permanente et perdue d’avance. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Written by fabien

3 mars 2011 at 10:21

Idée n°67 : admirer le massacre

with 5 comments

J’ai la chance de passer l’hiver à Sant’Ambroggio, riante station balnéaire de la côte balanine. Sant’Ambroggio, c’est le lieu touristique par excellence, village de bungalows et de villas autour d’une marine construite il y a une quarantaine d’années (très difficile d’avoir des renseignements précis sur Sant-Ambroggio, toute recherche sur Internet pointe fatalement vers une flopée de liens publicitaires).

Le paragraphe sur Sant’Ambroggio sur la page Wikipédia de la commune de Lumio est bref, et, bravant la neutralité de l’encyclopédie, fleure bon les vacances de rêve : « C’est un complexe touristique comprenant un port de plaisance de 180 places à quai, doté d’une capitainerie et d’un poste d’avitaillement en carburant, et un ensemble de petites résidences en bord de mer. Le Club Med y a installé un village de vacances. Sur place, on trouve tous les commerces nécessaires à la vie quotidienne. La Marine est située à égale distance de Calvi et d’Ile-Rousse, à l’abri de la Punta di Sant’Ambrogio. C’est un arrêt pour le trinighellu, le petit train qui dessert durant la saison estivale la côte et les plages entre Calvi et L’Île-Rousse (gare de Sant’Ambroggio et gare du Club-Med Cocody). »

Il est accompagné d’une photographie à la prise de vue suffisamment lointaine et floue pour entretenir l’illusion du paradis. Mais le diable est dans les détails, et je vous invite à une visite de la réalité de Sant-Ambroggio : un massacre esthétique et environnemental parfaitement exemplaire de ce qu’il ne faudrait plus faire, et qui se perpétue pourtant, appât du gain oblige… Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

20 février 2011 at 14:41

Publié dans Sans classement fixe

Tagged with ,

Idée n°17 : soigner notre tourista

with 5 comments

Dans Athéna Pensive, chroniques d’économie Corse, l’économiste Jacques Orsoni consacre un chapitre au tourisme. Le tourisme, nous connaissons tous : c’est le secteur économique le plus marquant pour la Corse et pour les Corses. Deux mois par an, pour que les touristes nous apportent de quoi vivre le reste de l’année, nous acceptons de sacrifier à peu près tout ce qui fait le bonheur de vivre en Corse. Nous l’acceptons tous, car, nous le savons bien, le tourisme est le poumon de l’économie Corse.

Un poumon pourtant quelque peu phtisique, si on en croit Jacques Orsoni : « Sur 22 000 entreprises, toutes activités confondues, présentes en Corse, les établissements touristiques ne représentent que 7% du nombre total.[…]occupent, en moyenne, un effectif salarié deux fois moindre que les autres firmes corses[…]une entreprise sur cinq n’est ouverte qu’en été. » Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

5 novembre 2009 at 13:29