1000 idées pour la Corse

1000 idées pour la Corse et pour le monde

Idée n°135 : faire le point sur nos histoires d’eau

with 4 comments

Une année de sécheresse exceptionnelle suivie d’un hiver plus humide que la normale, et on ne parle que d’eau, de la crainte de la prochaine pénurie, de la tristesse que c’est de laisser tant d’eau partir à la mer, de l’incurie des pouvoirs publics, et de solutions ultimes et désalinisantes.

J’ai fait un petit tour dans mes connaissances personnelles et chez les hydrogéologues de l’Université de Corse pour tenter de préciser un peu cette question de l’eau en Corse. Et, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas simple. De quoi alimenter un peu ce blog… Comme ça va être vraiment long, même si je développe le moins possible, je pense que je vais faire ça en plusieurs fois, sur les 4 thèmes suivants : la ressource / son utilisation / sa connaissance / les solutions techniques. Pour vous donner une idée, le projet est synthétisé sur le petit mindmap griffoné là dessous. Et si j’ai la force de le faire, j’essaierai d’aboutir à un dossier complet à la fin, où on pourra détailler un peu.

Mindmap eau en Corse 2 Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Written by fabien

2 avril 2018 at 17:47

Publié dans Sans classement fixe

Idée 134 : penser un modèle agricole

with 13 comments

Cette semaine, une annonce de liquidation d’un domaine agricole sur la plaine orientale a semé l’émoi sur la toile corse. 469 hectares d’un seul tenant, enfin, avec une route au milieu. Avec des rumeurs sur la constructibilité d’une partie du domaine (le nom qui circule est domaine Casabianca). Sur la pollution du lieu par des pratiques pas très écolos… Pardonnez-moi si je me trompe sur des détails, j’ai eu une semaine chargée.

Bref, le problème est simple : on se demande bien quel agriculteur, en Corse, pourrait avoir les moyens de répondre à cette offre. Et donc, quelle entité louche et nantie en fera l’acquisition, et avec quels sombres desseins. Furent proposées quelques idées de méthode de reprise, sans grande conviction devant l’ampleur du machin et la brièveté du délai proposé. Bref, pas loin de 500 hectares dont l’avenir est plus que douteux.

Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

24 mars 2018 at 17:49

Publié dans Sans classement fixe

Idée n°133 : évoluer

with one comment

Ca fait un moment que je n’ai plus écrit grand-chose, mais c’est pas ma faute. Enfin, je veux dire, j’ai plein d’excuses. D’abord, après quelques années dans l’associatif, pendant lesquelles bloguer faisait en quelque sorte partie du job, je me suis fait embaucher par l’Université. Depuis 3 ans, je suis chargé de faire avancer les questions environnementales sur les campus de l’Université de Corse, et ça prend pas mal d’énergie. Énergie dont je manque un peu par ailleurs, trainant depuis une trentaine d’années des soucis de santé un peu compliqués.

Comme ce sont ces soucis qui m’ont fait m’intéresser d’abord à l’environnement, puis à ce dont je vais vous parler juste après, c’est peut-être un mal pour un bien, mais en attendant, ça perturbe la vie de tous les jours, et la tenue d’un blog quand on rentre trop crevé du boulot, c’est pas facile. Donc depuis 2015, le blog faiblissait un peu. Et puis il y a eu les attentats de Paris. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

11 mars 2018 at 13:46

Publié dans Sans classement fixe

Idée n°132 : jardiner, naturellement (4) : l’écosystème

leave a comment »

Puisque c’est le printemps, et puisqu’il apparaît de plus en plus clairement que ce qu’on nous fait bouffer est dégueulasse, c’est le moment de revenir aux fondamentaux. Au jardin, avec sans doute la notion la plus centrale de l’agroécologie : l’écosystème.

En agroécologie, on ne fait pas pousser des plantes, on n’élève pas d’animaux : on organise un écosystème. Dans lequel s’épanouiront des plantes et des animaux. Enfin, si on a bien réussi son coup. Parce que les écosystèmes cultivés, c’est comme les chasseurs. Il y a les bons, et il y a les mauvais. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

10 avril 2016 at 19:23

Publié dans Sans classement fixe

Idée n°131 : avoir une pensée pour les chrétiens d’orient

leave a comment »

Damien, qui est un bon chrétien, me fait remarquer qu’avec tout ce qu’il se passe en Syrie et en Irak, on ne parle pas tellement des minorités chrétiennes qui y vivent et s’y font allègrement massacrer. Moi qui suis un abominable mécréant mais qui n’aime pas qu’on massacre les gens pour leur religion (d’ailleurs, je n’aime pas qu’on massacre les gens tout court), je me dis que ce jour de Pâques est une bonne occasion pour avoir une pensée pour eux, et pour ressusciter un peu le blog. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

28 mars 2016 at 16:36

Publié dans Sans classement fixe

Idée n°130 : me fâcher avec tout le monde (3) : tourisme et PIB

with 4 comments

Le tourisme, tout le monde est d’accord, c’est un pilier de notre économie. Dossier de l’Insee à l’appui, Vanina Pieri a même prétendu, lors du fameux Cuntrastu, que c’était LE pilier de notre économie. Et Vanina sait de quoi elle parle, elle a géré pendant 5 ans l’ATC, l’agence du tourisme de la Corse. Elle sait précisément ce que représente le poids du tourisme dans l’économie corse. Ou plutôt, elle devrait le savoir. Mais, quand on va faire un tour dans les différents documents disponibles sur les sites de l’ATC, et dans les différentes déclarations de Vanina Pieri, on n’en est plus très sûr. C’est un peu embêtant, s’agissant d’un secteur aussi fondamental.

Illustration : Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

9 novembre 2015 at 20:08

Publié dans Diffusion des idées

Idée n°129 : me fâcher avec tout le monde (2) : Paul Giacobbi

leave a comment »

Paul Giacobbi est un homme extraordinaire, d’une intelligence brillante, d’une culture remarquable, avec lequel j’ai adoré converser quelquefois sur son blog. Un homme d’envergure nationale, qui aurait pu être ministre, mais qui a préféré se consacrer à son île. Un économiste de grande compétence. Le rêve, a priori, de toute région qui, comme la nôtre, gagnerait à être gérée rigoureusement et à trouver sa stratégie de développement. Mais voilà, la Corse aux plus belles choses se plaît à faire outrage, et en 5 ans de règne, outre les multiples doutes concernant sa probité et l’existence d’un « système Giacobbi », qu’il réfute absolument, le bilan est bien maigre, du moins en termes de résultats de gestion (je ne me prononcerai pas ici sur le Padduc, qui a ses qualités, dont celle d’exister, et ses défauts, dont ses 3000 pages qui le rendent inaccessible au commun des citoyens).

Au point de voir monsieur Giacobbi défendre son bilan à coups d’approximations statistiques, se réfugier derrière la conjoncture, ou bien défendre, contre la tendance économique, mais aussi, contre la politique même de ses services, un projet pharaonique. Lire le reste de cette entrée »

Written by fabien

4 novembre 2015 at 08:09

Publié dans Sans classement fixe